Le Conseil constitutionnel n'a pas été saisi

de textes à l'effet de contrôler

leur constitutionnalité ou leur conformité à la Constitution